Home

Mots à maux

Les textes inspirés sont un élan de l’en-dedans

Des mots à poser comme par nécessité

Des rimes pour toucher à sa cime

Et mine de rien écarter son malin

J’écris des textes tous les jours, certains sont pour le blog, d’autres dans le 1er livre ou le prochain.

J’écoute mon instuition (inspiration-instinct-intuition) !

Les textes sont un outil pour voir où tu en es, dans l’instant.

C’est une manière de prendre conscience de ce qui se passe sur ton état du moment.

Ces poésies parlent à ton intuitif, ta part non rationnelle, la partie droite de ton cerveau.

Ils te relient à une sensation dans ton corps, des images, d’autres mots, une scène déjà vécue…

Saut de Mots 

Aujourd’hui, je te propose un menu "spécial gourmet", pour te mettre en appétit !

Ce texte  me met davantage à nu. J’en ai conscience et fais le choix d’oser avec joie et délice.

Je fais ce saut en regardant avec curiosité l’expérience  que cet inconfort va m’apporter…

Clarté de ma Voie

Dents serrées, poitrine contractée

Une hargne de ce bagne

Un enfermement de l’en-dedans

Une envie de tout faire péter, de tout exterminer

Clame d’impuissance de cette vie endormante

Voir avec torpeur que je reste englué dans mes leurres

Il colle à mon être et m’empêche d’être

Emprisonné de la sorte, je sens la mort qui m’emporte

Impossible d’y échapper, je n’ai aucune lueur à laquelle me rattacher

Comment ai-je pu passer à côté de mon sacré ?

Ou encore l’oublier ?

Je me suis piétiné, galvaudé, emmuré

Dans une vie de faux-semblants qui m’a tué de l’en-dedans

Cri de désespoir, là dans le noir

De cette prise de conscience, proche de la désespérance

De mon incapacité à changer de sens et de danse,

Aide moi, montres moi la clarté de ma voie.

Tu l’as déjà trouvé,

Tu es sur le seuil de ton entrée.

Accepter son impuissance n’est point un signe de désespérance,

Le désespoir est la chance de toucher à sa vraie essence

Abandonner toute résistance

Accepter avec honnêteté la réalité

Est un pas vers son sacré

Te défaire de cette matière,

Qui fait ronronner et carburer au satané

Est une victoire pour toucher à Ma gloire

Ferme les yeux, mon enfant, et savoure ce pas hors de l’enfermement

Calme-toi maintenant, tu touches à ton en-dedans.

Texte Inspiré – 15 juin 2013

Alors, lorsque tu es réveillé, en pleine nuit,

que tu ressasses, trépignasses, t’énervasses,

que tu ne peux trouver le sommeil, car impossible de te mettre veille

pose un écrin à portée de main

et comme ça mine de rien,

laisse venir, laisse écrire

cette farandole de mots qui n’attend que ton saut !

L’espace est posé pour accueillir tes mots : inspirations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s